les zanimaux

discussion sur les animaux
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dragon d'eau Chinois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
arcko
Admin


Nombre de messages : 303
Age : 35
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Dragon d'eau Chinois   Lun 20 Nov - 4:24



Nom français Dragon d'eau Chinois

Agame aquatique

Nom anglais Chinese water dragon

Nom latin Physignathus cocincinus

Taille adulte Entre 50 et 70cm en moyenne

Température

Point chaud
Point froid

jour
33°C
27°C

nuit
25°C
24°C

Humidité environ 80%

Éclairage 10 - 12 heures par jour

Rayons UVb

Difficulté Juvénile :
facile, expérience requise

Adulte :
facile, expérience requise

DESCRIPTION

À la naissance, le dragon d'eau mesure environ 5 pouces de long, queue incluse. Il arbore alors de fines lignes claires dorsales sur un fond plus sombre. En grandissant, les mâles développent une crête épineuse sur le dos beaucoup plus prononcée que chez les femelles.
D'un vert émeraude à l'âge adulte, le dragon d'eau chinois est souvent confondu avec l'iguane vert par plusieurs personnes. Bien qu'à première vue ces deux espèces se ressemblent beaucoup, l'agame aquatique se distingue de l'iguane par une taille bien plus modeste, une tête plus volumineuse et une silhouette plus élancée. De plus, le dragon d'eau possède des dents acrodontes; bien droites et dégagées de la gencive, contrairement à l'iguane qui possède des dents pleurodontes; obliques vers l'intérieur. De ce fait, ce lézard appartient à une famille différente de l'iguane, soit les agamidés.
La queue de ce lézard est aplatie latéralement lui permettant ainsi de nager avec aisance. Cet animal à la capacité de rester sous l'eau durant près de 30 minutes sans avoir à reprendre son souffle. Les membres du dragon d'eau sont solides et bien développés ce qui lui permet de courir sur ses pattes postérieures. Par contre, contrairement aux basilics, il n'a pas la capacité de courir ainsi sur l'eau.

LONGÉVITÉ

L'espérance de vie d'un dragon d'eau est d'environ 10 ou 12 ans, bien que certains spécimens peuvent vivrent plus de 15 années.

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE ET HABITAT

Le dragon d'eau Chinois habite les forêts tropicales du sud-est asiatique. On retrouve souvent ce lézard diurne perché sur une branche surplombant les cours d'eau, y plongeant lors de menace afin d'échapper aux prédateurs. Cet habitat offre une bonne alimentation variée et un taux d'humidité parfaitement adapté à l'animal.
À la différence de la plupart des lézards qui sont solitaires, l'agame aquatique vit en petits groupes composés généralement d'un seul mâle pour plusieurs femelles.

ALIMENTATION

Les repas des dragons d'eau sont une chose déterminante à la survie et au bon développement de l'animal. Il est donc important de nourrir le reptile avec des aliments bien équilibrés et de premières qualités. Pour ce faire, il est bon de présenter aux insectes, tels les grillons, blattes et vers, des aliments riches en calcium avant de les offrir en repas. Il est aussi possible de saupoudrer les insectes de suppléments calciques au moins deux fois par semaine afin d'obtenir un apport deux fois plus élevé en calcium qu'en phosphore.
Les repas des jeunes spécimens doivent êtres constitués d'insectes de tailles adaptées de façon quotidienne. Bien que les grillons soient la base de l'alimentation des dragons d'eau, il est fortement conseillé de varier le plus possible les menus de l'animal en offrant différents insectes. Au fur et à mesure de sa croissance, l'agame aquatique acceptera volontiers des petits rongeurs, tel les souriceaux. Ceux-ci sont à la fois riches et bien équilibrés, ce qui en fait l'un des meilleurs aliments qu'un reptile puisse ingéré.
Note: Les rongeurs d'un âge plus avancé doivent préférablement être offerts morts au reptile. De cette façon, les blessures causées par morsures sont évitées.
Outre la nourriture animale, plusieurs agames ne rechigneront pas à manger quelques végétaux coupés en petits morceaux. La laitue verte, la chicorée, la luzerne, la carotte, la mangue, la papaye, la courge, l'endive et la figue sont les aliments les plus souvent offert en captivité. Il est préférable de ne pas offrir de bananes, même si ceux-ci sont acceptés avec enthousiasme, car le ratio calcium/phosphore n'est pas adéquat pour la santé du reptile.
Les spécimens plus âgés peuvent êtres nourrit aux trois jours avec des aliments bien variés et bien équilibrés.

SOINS EN CAPTIVITÉ

Bien que les jeunes dragons d'eau peuvent facilement être maintenus dans un petit terrarium d'environ 75,72 litres, il est bon de savoir qu'une fois adultes ceux-ci demanderont un habitat beaucoup plus spacieux. En effet, ces lézards ne supportent pas les petits espaces. L'un des problèmes les plus fréquent, lorsque cette espèce est maintenu dans un trop petit habitat, est sa tendance à se frotter le nez de manière répétitive sur les parois du terrarium, ce qui en résulte très souvent par des plaies ouvertes qui peuvent alors facilement s'infecter. Il est donc important d'offrir un terrarium d'un minimum de 6 pieds de haut par 4 pieds de large par 2,5 pieds de profond pour la garde en captivité d'un couple adulte.
La température doit être maintenue entre 27 - 33°C le jour et osciller aux alentours de 24°C la nuit. Il est important d’utiliser une lampe chauffante si la température désirée n’est pas atteinte.
Petit truc: La lumière chauffante peut être dirigée directement sur une roche platte. Le reptile appréciera alors la chaleur et cela lui permettra de bien digérer.
Puisque le dragon d'eau est un reptile diurne, un éclairage à rayons UVB de bonne qualité, placé de façon à ne pas être séparé de l'animal par une vitre, est important. Dans le cas contraire, la vitre bloquera les rayons et le néon serait donc d'aucune utilité. Pour une plus grande efficacité, le néon doit être disposé de manière à ce que l'occupant puisse s'y rapprocher à moins de 30cm sans toutefois pouvoir l'atteindre. Les rayons UVB sont essentiels à la santé du lézard afin de lui permettre de bien assimiler la vitamine D lors de ses repas. Il est à noter qu'un néon à rayons UVB ne doit être utilisé que pendant une période de six mois. En effet, après ce délai, les rayons s'y dégageant ne sont plus efficaces.
Une hygrométrie d'environ 80% sera rendu possible en installant un grand bol d'eau sous la lumière chauffante et en vaporisant le terrarium quotidiennement. Les dragons d'eaux ont souvent tendances à déféquer dans leur bol d'eau, il est donc important de nettoyer celui-ci à tous les jours.

Note: Attention de ne pas trop vaporiser, car un surplus d'humidité pourrait occasionner des troubles respiratoires et/ou des infections cutanées.
Il est bon d'inclure des plantes vivantes tel le pothos, phalangères, ficus et hibiscus. Celles-ci apportent un coté tout à fait naturel et aide grandement au maintient de l'humidité.
La présence de plusieurs cachettes adaptées à la taille du reptile est indispensable. Omettre cet élément occasionne un stress inutile à l'animal, ce qui peut réduire sont espérance de vie.
Le fond du terrarium peut être recouvert de terreau, de copeaux d'écorces ou de paillis de pruche, ce qui aide grandement à garder un taux d'humidité adéquat. Cette espèce étant arboricole, plusieurs branches solides et tordues doivent être disposées de façon à ce que les agames puissent grimper facilement.
Note: Le substrat doit être changé à tout les deux ou trois mois afin d'assurer une bonne hygiène et une bonne santé aux animaux. Il est d'autant plus important de nettoyer de façon quotidienne le fond du terrarium en enlevant les excréments et les parties souillées.
Attention, il faut éviter le paillis de cèdre, car les vapeurs toxiques s'y dégageant peuvent provoquer des maladies respiratoires grave, menant à la mort de l'animal.
Il est aussi possible d'utiliser un tapis de feutre ou du papier absorbant pour couvrir le fond du terrarium. Par contre, ce substrat doit être nettoyer et/ou changé hebdomadairement car il favorise grandement la prolifération des bactéries.

REPRODUCTION

En captivité, les agames aquatiques doivent être reproduirent seulement s'il sont maintenues dans les bonnes conditions. Il est préférable d'accoupler des spécimens forts et en santé plutôt que de tenter la reproduction de sujets faibles ou trop amaigrit.
Une période de repos d'environ deux mois est souvent essentielle afin d'augmenter les chances de reproduction. La photopériode devra alors diminuer, passant de 12 heures d'éclairage par jour à 8 heures. La température diurne devra osciller aux alentours de 25 à 28°C et s'abaisser à plus ou moins 22°C la nuit.
Le mâle fera alors une parade nuptiale qui consiste à hocher la tête verticalement de manière répétitive. Ensuite, il saisira la nuque de la femelle tout en la griffant de ses pattes arrière afin de la forcer à soulever la queue. L'accouplement dure généralement une dizaine de minutes.
Environ deux semaines après l'accouplement, la femelle commencera à avoir un abdomen gonflé. Pendant cette période, la femelle peut être nourrit si elle accepte, mais ne doit jamais être forcé à s'alimenter. Par contre, celle-ci aura grandement besoin de supplément calcique afin de bien former les oeufs. Il est donc possible, si elle refuse toute nourriture, de lui offrir du calcium liquide à raison de quelques gouttes par jours.

La femelle porte ses oeufs environ cinq semaines avant de les déposer dans un endroit chaud et humide. Il est important de retirer délicatement les oeufs du terrarium, pour les mettre en incubation. Lors de cette manoeuvre, il ne faut en aucun cas les retourner car cela pourrait tuer les embryons. Ceux-ci doivent être déposés directement sur de la vermiculite humide afin d'éviter le dessèchement.
Note: Il est bon de savoir que les femelles peuvent pondrent des oeufs même si elles n'ont pas de partenaire. En effet, les agames aquatiques femelles déposent régulièrement des oeufs non fertiles tout au long de sa vie.
La durée d'incubation varie en moyenne de 67 à 110 jours. Durant cette période, les oeufs doivent être maintenus à un taux d'humidex très élevé et à des températures d'environ 28 à 30°C.

Les nouveaux-nés s'alimentent généralement après 24 à 48 heures suivant l'éclosion. Ceux-ci doivent être nourrit quotidiennement d'insectes de tailles adaptés.
L'incubation des oeufs est une tâche très difficile si le matériel nécessaire n'est pas disponible. Voici une méthode très simple dont plusieurs personnes utilisent pour fabriquer un incubateur qui ne vous coûtera pas les yeux de la tête.

Étape #1 :

La première étape consiste à visiter un magasin de plein air (canadian-tire et compagnie) pour se procurer une glacière de camping en polystyrène.

Utilisé par les amateurs de pêche et de chasse, elle est vendu comme glacière dans tous les magasins de plein air. Son coût est d'environ 10 dollars. Assurez-vous de bien la nettoyer, même si elle vient tout droit du magasin. Plusieurs grosseurs existent, alors choisissez selon vos besoins.

Après avoir bien lavé votre futur bac à incubation, percez un trou à l'aide d'un couteau sur la grandeur de son couvercle. Ne percez pas la cuve principal, elle doit restez étanche.

Étape #2 :

Pour ceux qui sont moins bricoleur, c'est l'étape la plus dur. Placez des plaques de vitre ou de plexiglas afin de boucher le trou que vous avez fait dans le couvercle. Ces vitres vous permettrons de voir à l'intérieur de votre incubateur sans devoir l'ouvrir. Afin d'éviter que l'eau tombe sur les oeufs, placez les morceaux de vers ou de plexiglas dans un angle incliné de façon à former un " V ".

L'inclinaison des vitres est très importante pour protéger les oeufs.

Attention, il y aura un haut taux d'humidex dans votre incubateur, de la condensation sera visible sur les vitres.

Étape #3 :

Il vous faut maintenant une réserve d'eau. Deux méthodes peuvent être utilisées ici.

La première consiste à faire un faux plancher à votre bac à l'aide d'un grillage de plastique. Pour augmenter la hauteur du plancher, je conseil de faire des pattes avec des tubes de pvc. Ce matériel est en vente dans les quincailleries au rayon de la plomberie et se vend à un prix abordable.

La seconde méthode consiste à prendre un plat de style tuperware (en vente chez dolorama) et de percer un trou dans le couvercle. Ce trou est ensuite bouché avec n'importe quel matériau qui va laisser passer la " vapeur ". (moustiquaire, grillage de plastique,...,)

Étape #4 :

Il faut maintenant que vous trouviez le moyen de faire chauffer l'eau, mais sans exagération. Je conseil un thermostat pour aquarium. Attention, certain modèle ne peuvent être totalement immergé dans l'eau. Si vous possédez un modèle qui nécessite une parti extérieur, je recommande de percez un trou dans votre plat tuberware et d'installer votre chauffe eau à l'horizontal. Le trou peut être calfeutré avec du sellant à aquarium.

Étape #5 :

Il ne vous reste plus qu'à assembler et a comprendre le fonctionnement de cet "incubateur maison". Une grande quantité d'eau se retrouve au fond de la glacière (soit directement dans la glacière si vous avez utilisé la technique du faux plancher, soit dans un plat tuberware qui lui est au fond de la glacière). Le thermostat chauffe tranquillement l'eau ce qui va créé beaucoup d'humidité et une température relativement haute lorsque l’incubateur (la glacière) va être fermé. Pour ce qui est des oeufs, je vous conseil de ne pas les déplacer de votre boite de ponte, mais plutôt de déménager la boite dans votre glacière. En résumé, les oeufs reste dans la boite de ponte qui est déposé sur le plat tuberware qui est remplit d'eau. Une fois le couvercle fermé, la température et l'humidité (que vous vérifié à l'aide d'un thermomètre et d'un hydromètre) vont se stabilisé et les oeuf vont pouvoir prospérer.

Quelques conseils rapides :

Vérifié la qualité des oeufs, les températures et le taux d'humidité à chaque jour.

Ouvrez l'incubateur que lorsque c'est vraiment nécessaire (pour faire la vérification quotidienne bien sur)

Fait attention que les futur lézard naissant ne puisse pas tombé dans l'eau, sa serait plutôt dommage.

Vérifiez qu'il ne manque jamais d'eau

Informez vous des températures adéquate selon l'espèce que vous tentez d'incuber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lezoodeszanimaux.goodbb.net
 
Dragon d'eau Chinois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche à lire avant toute question sur les Dragons d'eau
» dragon do chinois
» Dragon d'eau ne mange que des vers
» Dragon en papier qui tourne la tête pour nous regarder
» persicaria red dragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les zanimaux :: LES LEZARDS :: FICHE D'ELEVAGE-
Sauter vers: