les zanimaux

discussion sur les animaux
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LA SOURIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
arcko
Admin


Nombre de messages : 303
Age : 35
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: LA SOURIS   Mer 15 Nov - 2:06



Classifications
Nom commun : souris
Nom latin : Mus musculus
Classe : Mammifères
Ordre : Rongeurs
Famille : Muridés

Morphologie

Poids adulte: de 20 à 50 g pour les plus grosses femelles
Espérance de vie: 2 à 3 ans
Période d'activité: diurne

Alimentation

Alimentation: plutôt omnivore, tendance à l’obésité, préférer des aliments simples comme des granulés complets ou des bouchons, légumes, fruits (frais ou secs) et puis le fromage... (Avec modération)

Reproduction

Maturité sexuelle: M 45 jours, F 40 à 45 jours
Âge de mise à la reproduction: 8 semaines
Période de reproduction: toute l'année
Durée gestation: 19 à 21 jours
Nombre de jeunes: 6 à 12 petits par portée
Nombre de portées par an: 5 à 6
Age de sevrage: 4 semaines
Les petits: espèce nidicole, ils naissent nus et aveugles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lezoodeszanimaux.goodbb.net
arcko
Admin


Nombre de messages : 303
Age : 35
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: suite   Mer 15 Nov - 2:15

Maladie

Parmi les maladies que peuvent avoir les souris blanches et les souris de couleurs, seules les plus importantes seront décrites ici. Il est nécessaire de juger par soi-même, s'il faut aller chez le vétérinaire.
La meilleure prévention contre la maladie est la propreté et l'hygiène de la cage et des accessoires. Étant donné que le système immunitaire contre les infections est particulièrement peu développé chez les souris, cette recommandation revêt donc une importance particulière. En outre, une alimentation équilibrée et saine est la meilleure des bases pour des animaux bien portants. La plupart des maladies sont sans danger pour l'homme.
Prudence lors de mycoses transmissibles Dans le tableau suivant, se trouve un aperçu des maladies les plus fréquentes chez les souris.


Maladie

Causes

Symptômes

Visite vétérinaire?

Parasites de la peau Poux, mallophages, acariens Comportement agité, démangeaisons, perte de poils, inflammations, faiblesse, manque d'appétit Produits spéciaux dans un magasin spécialisés ou chez le vétérinaire, éviter le contact avec les souris sauvages, car ces maladies peuvent être transmissibles

Maladies des voies respiratoires Infections, courant d'air, mauvaises conditions d'élevage Éternuement, toux, écoulement nasal, fatigue, poil hérissé, fièvre, bruit en respirant Consulter le vétérinaire, infrastructures d'élevage appropriées

Diarrhée Infections, parasites intestinaux, perturbations de la flore intestinale Diarrhée liquide à saignante, fatigue, poil hérissé, décès Consulter le vétérinaire, nourriture adéquate, propreté, éviter le contact avec les souris sauvages

Mycose, transmissible à l'homme Champignons Emplacements ronds à ovales sans poil, inflammations Consulter le vétérinaire
Blessures Morsures Blessures à la peau Les blessures légères guérissent d'elles-mêmes, pour le reste consulter le vétérinaire, adapter le nombre d'animaux à la grandeur de la cage

Tumeurs Différentes sortes de cancer Grosseurs, fatigue, amaigrissement Consulter le vétérinaire

Méningite Infection à méningocoques ou virale Vomissements, fièvre soudaine, problèmes de coordination Consulter le vétérinaire


Comportement et problèmes

Généralités

Les souris vivent en petites associations de bandes et sont surtout actives la nuit. Ce sont des omnivores qui préfèrent les céréales et les produits céréaliers tels que le pain et les pâtisseries douces. Au cours de l'année, une femelle peut mettre au monde plus de 100 petits. Cet énorme taux de reproduction, très attendu par les cohortes d'ennemis, est très intelligent d'un point de vue biologique. En tant qu'animaux des steppes à caractère sociable, les souris ne sont pas appropriées pour l'élevage en solitaire. L'homme ne peut en aucun cas se substituer aux partenaires. A côté des souris albinos blanches aux yeux rouges, il y a toute une échelle d'autres couleurs.


Comportement social

Les souris vivent en petites associations de bandes et sont des animaux très sociaux. Elles ont besoin du contact avec leurs congénères et pratiquent socialement les soins du corps en se léchant mutuellement le poil dans les endroits difficiles d'accès. L'homme ne peut en aucun cas remplir un rôle de partenaire satisfaisant. La vie en groupe exige une hiérarchie claire dans laquelle les mâles les plus haut placés endossent le rôle de dirigeant. En général, les souris vivent pacifiquement ensemble dans la mesure où les animaux proviennent de la même portée. Il peut y avoir des disputes lorsqu'il y a des nouveaux arrivants mais aussi lors des combats entre mâles pour la hiérarchie. Les adversaires tambourinent l'un sur l'autre avec leurs pattes avant. Le concurrent le moins fort se relève tout droit, pose ses pattes avant sur son corps et présente sa gorge sans la protéger. Les femelles peuvent aussi se disputer, pour les meilleures places du nid par exemple, mais cela est très vite réglé.

Comportement perturbé

Les combats entre mâles pour la hiérarchie et les morsures qui vont avec sont des phénomènes normaux dans la vie en bande. On ne peut pas parler de troubles du comportement. De même, toutes les manières de se comporter pendant le rut et l'accouplement sont normales et font partie du quotidien des souris. En revanche, ronger le grillage ou grimper pour ainsi dire sans but et sans fin aux barreaux sont par exemple des troubles du comportement qui peuvent laisser conclure à un élevage non approprié aux souris.

Communication Homme Animal

Le mieux pour apprendre à comprendre les souris est de bien observer leur vie en grande famille ainsi que leur comportement naturel. Plus la cage ou l'enclos sera aménagé de manière variée et correspondant aux besoins des souris plus les animaux se trahiront par leur comportement. Ainsi on peut observer la manière dont elles construisent leurs allées et leurs refuges ou encore que les souris sont de bonnes grimpeuses. On comprend ainsi d'autant mieux qu'un si petit animal tel que la souris mérite toute notre attention quant aux soins et à l'élevage. Les souris sont très vite apprivoisées et mangent dans la main lorsque l'on reste tranquille.

Les animaux "parlent" avec leurs congénères par la position de leur corps, la position de la queue, des mimiques, des expressions bruyantes et bien d'autres choses encore. Si l'homme sert de compagnon et se substitue à un congénère, il doit alors essayer de combler un peu le déficit. Il peut le faire au mieux en parlant calmement à son protégé, de la même façon qu'il parlerait à une autre personne. Les animaux ont une capacité extraordinaire d'assimilation et comprennent très vite ce que signifie tel mot ou telle tessiture.

La souris est un rongeur sans défense qui est toujours prêt à fuir. Son arme: la fuite en un éclair dans sa cachette. Cela signifie que la familiarité avec l'homme - nous ne voulons pas parler de véritable communication - ne se manifeste que lors d'une attitude convenable de celui-ci. Le mieux pour cela est les petites friandises car, comme chacun le sait, on n'attrape pas les mouches avec du vinaigre. Il sera alors bientôt possible de les caresser délicatement au dos ou à la nuque.
Comportement indésirable

Les petites souris albinos blanches ou de couleur n'ont pas besoin de courir dans l'appartement. Lorsque la cage est assez grande et qu'on laisse régulièrement les souris courir sur notre corps ou sur une table, on peut alors éviter le "comportement indésirable". En tant que rongeurs elles vont naturellement ronger partout lorsqu'elles courent librement et sans surveillance et donc endommager les meubles, les papiers peints, les plinthes en bois ainsi que les tapis. De même le fait qu'elles déposent partout leurs crottes et marques leur territoire en urinant peut être gênant. Si elles rongent les barreaux de la cage, cela signifie la plupart du temps qu'elles manquent d'occupation.

Baromètre des humeurs

Étant donné que l'homme ne comprend pas le langage ni l'odeur ni les cris des souris, il est à quelques détails près, dépendant de l'interprétation du langage gestuel pour reconnaître l'humeur du moment. Les positions de défense et de menace, les comportements d'évitement, l'attitude "prête au combat" (danger de se faire mordre) sont assez clairement reconnaissables. Les souris peuvent être prêtes à affronter la mort et se placer sur le chemin d'un chat. Ce sont vraiment des circonstances inhabituelles!

La psychologie des animaux

La petite souris capable de s'adapter domine l'art de la survie comme aucun autre animal. Bien que les souris de couleur que l'on garde à la maison soient de nature plus douce et moins timide, elles ont quand même gardées la manière de se comporter des souris sauvages des maisons. Celui qui a un aperçu de la psyché de ces animaux intéressants, trouvera alors son compte et s'étonnera lors de l'élevage et des soins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lezoodeszanimaux.goodbb.net
arcko
Admin


Nombre de messages : 303
Age : 35
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: SUITE   Mer 15 Nov - 2:28

Cage

Souris 30 20 20
Ensuite, pour chaque individu rajouté, il faut multiplier par 1,5 la surface au sol.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lezoodeszanimaux.goodbb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA SOURIS   Aujourd'hui à 9:02

Revenir en haut Aller en bas
 
LA SOURIS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOURIS SAUVAGE (Aideeez-moii)
» Vieille souris et poil "piqué"
» Souris de laboratoire (dans les université)
» chasse à la souris dans le jardin
» souris sauvage qui vient "exciter" mes mâlous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les zanimaux :: LES RONGEURS :: FICHE D'ELEVAGE-
Sauter vers: